Ta bourse


BOURSES CONSEIL JEUNESSE À DEUX FINISSANT(E)S DU CSF
Le Conseil jeunesse remet chaque année deux bourses financières d’une valeur de 500$ chacune à deux gradués du Conseil scolaire francophone (juin). Une première et une occasion unique pour deux jeunes d’être récompensés pour leur engagement et leur leadership. Tout élève de 12e année et membre du Conseil jeunesse lors du jour de sa graduation est éligible.

Tu as des questions ? Contacte l’équipe du Conseil jeunesse à l’adresse courriel [email protected].

 

CRITÈRES DE SÉLECTION
Chaque demande sera évaluée selon les critères suivants :

  • Être finissant ou finissante d’une école du CSF ;
  • Se démarquer par son engagement communautaire et scolaire ;
  • Démontrer tout au long de son parcours scolaire un leadership remarquable afin de faciliter l’implication et l’inclusion des élèves dans leurs écoles et communautés ;
  • Avoir incarné les valeurs du Conseil jeunesse : par et pour les jeunes, inclusion, intégrité ;
  • Avoir développé une attitude exemplaire lors des événements du Conseil jeunesse.

ÉCHÉANCIER
Les candidatures sont désormais closes, rendez-vous l’année prochaine.

 

LAURÉATES 2019
Le Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique est heureux d’annoncer que les lauréates 2019 de ses bourses sont Alexandra Stringer-Holden, finissante de l’école de Chatelech à Sechelt, et Danielle Ruhigisha, finissante de l’école Victor-Brodeur à Victoria.

Les bourses du Conseil jeunesse ont une valeur double puisqu’elles permettent, à la fois d’appuyer financièrement des jeunes qui se lancent dans leurs projets, et également de récompenser leur engagement en tant que membre. Et nous pouvons dire que Alexandra et Danielle font preuve d’une implication sans faille depuis leurs débuts au sein du Conseil jeunesse !

Alexandra participe aux activités du CJFCB depuis la 8ème année. Rencontre ma francophonie, forum Fusion, Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique (PJFCB), SAGA, Jeux francophones de la C.-B. (JFCB), Crescendo… elle est présente dès qu’elle le peut ! Pour elle, s’impliquer au sein de la communauté francophone a été une révélation « C’était la première fois que j’étais entourée par un environnement entièrement francophone en dehors de l’école. Mais c’est aussi la première fois que je me sentais complètement acceptée même avec mon accent anglophone ». Battante dans l’âme, Alexandra est membre de nombreux comités et clubs dans son école, et est également représentante au Réseau jeunesse (le conseil étudiant provincial du CSF) depuis deux ans. En dehors de l’école, elle pratique l’aviation et souhaite plus tard rejoindre les Forces Canadiennes comme pilote et ainsi voler pour la Recherche et le Sauvetage avec l’Aviation Royale Canadienne.

Engagée au Conseil jeunesse depuis la 9ème année, Danielle compte elle aussi de nombreuses participations aux activités et événements depuis son tout premier PJFCB. Passionnée par le droit de l’Homme et la justice sociale, elle est impliquée en parallèle dans plusieurs projets sociaux dans lesquels elle essaie toujours d’incorporer son identité francophone. Car c’est en effet ses participations aux événements du Conseil jeunesse qui lui ont permis de comprendre et de s’approprier sa francophonie «  Le CJFCB est un peu devenu une partie de mon identité franco-colombienne. En Colombie-Britannique, il n’y a pas beaucoup de personnes qui parlent français ou qui s’identifient en tant que francophone. En participant aux événements du CJFCB, j’ai pu réaliser que la francophonie ce n’est pas vraiment une identité liée à l’Est du pays mais c’est une identité que l’on trouve dans notre cœur, grâce aux personnes avec qui ont peut échanger. » déclare t’elle.

Et pour la suite ? Alexandra et Danielle comptent bien continuer sur le chemin qu’elles ont commencé à tracer puisque Alexandra étudiera à l’Université de la Vallée de Fraser pour obtenir un Baccalauréat en aviation et commerce et Danielle s’envolera pour l’Université d’Ottawa où elle réalisera des études en Résolution de conflits et droit humain en français.
Pour toutes les deux, ces bourses représentent donc un  appui concret pour la suite en les aidant à financer leurs études et atteindre leurs objectifs tout en continuant à s’impliquer dans la communauté francophone.