Juin 2019 – Des projets plein la tête pour le Réseau jeunesse !


La fin d’année approche et on peut dire qu’elle a été intense pour les jeunes de ce conseil étudiant provincial du Conseil scolaire francophone (CSF) ! Ils ont voyagé et se sont rencontrés pour construire, innover et collaborer afin de mettre en place leurs initiatives.

Première réalisation : le fameux album des finissants ! Destiné aux élèves qui graduent, il sera mis en vente lors de la cérémonie de graduation du CSF qui aura lieu le 15 juin prochain. Pour la création de cet album qui génère un souvenir rassembleur chez les jeunes et qui valorise leur éducation francophone, les membres du Réseau jeunesse ont surmonté tous les défis pour le terminer dans les temps. Ils ont également fait preuve de créativité et ont exprimé leurs talents graphiques pour offrir à tous un bel album.

Le Réseau jeunesse ne s’est pas arrêté à cette réalisation puisqu’il s’est également attelé à l’organisation d’un tournoi provincial de volleyball. Après avoir effectué un sondage auprès des élèves du CSF afin de savoir quel projet ils souhaiteraient voir aboutir, le Réseau jeunesse s’est chargé de toute la logistique de l’événement : réservation du lieu, ouverture des inscriptions, recrutement des participants, gestion du budget et planification des transports. Une vraie gestion de projet du début jusqu’à son aboutissement, qui a eu lieu cette fin de semaine à l’école Jules-Verne !
Le tournoi a rassemblé 30 participants et 10 bénévoles provenant de diverses régions de la province. Répartis en équipes mixtes et écoles mélangées, la compétition amicale a été l’occasion pour les jeunes de faire de nouvelles rencontres et de développer leur esprit d’équipe et de fair-play. Une belle réussite !

Au-delà de la réalisation de ces projets, le Réseau jeunesse est avant tout une opportunité pour les jeunes d’échanger, de s’impliquer et de faire entendre la voix des élèves de leur école. La satisfaction se ressent au sein du groupe : « J’ai pu rencontrer beaucoup de personnes de partout en C.-B. et même au Canada. J’ai la chance de parler en français et d’appliquer mon aptitude de leadership pour améliorer mon éducation et celle des autres. J’aime m’impliquer et améliorer le programme francophone et j’espère le faire pour ma dernière année à l’école secondaire. » indique Emily, représentante de Campbell River.

Tu as des questions sur le Réseau jeunesse ? Contacte Sophie !

Partage-le!

Reçois notre infolettre