Avril 2019 – L’(in)sécurité linguistique : un nouveau comité d’experts engageants et engagés !


Pourquoi certains jeunes francophones sont-ils gênés de s’exprimer en français ? C’est à cette question que va tenter de répondre notre tout nouveau comité d’experts !

Aujourd’hui, certains jeunes n’osent pas s’exprimer en français, une langue qui est pourtant la leur. Un malaise sur lequel se sont exprimés Yann Lacoste – Président du Conseil jeunesse – et Suzanne Robillard – Doctorante au laboratoire de socio-linguistique de l’Université d’Ottawa – le 9 mars dernier au micro de Radio-Canada : un sujet brûlant et actuel.

Au Conseil jeunesse, il nous tient à cœur de travailler sur cette problématique. Elle était d’ailleurs l’une des réflexions phare de notre SAGA 2018 en juillet dernier.
Afin de permettre aux jeunes de s’exprimer sur ce sujet et de faire entendre leur voix, un tout nouveau comité d’experts sur l’(in)sécurité linguistique vient d’être créé.

Il est composé de cinq ambassadeurs qui viennent de le rejoindre :

-Ashton Ramsay, membre du CA du Conseil jeunesse
-Cloé Robert, élève de 11ème année à l’école de Penticton
-Geneviève Poitras, élève de 10ème année à l’école André-Piolat
-Emily Deering, élève de 11ème année à l’école Carihi
-William Robertson, élève de 12ème année l’école virtuelle du CSF et à Victoria High School

Ce groupe, supervisé et formé par Suzanne Robillard, aura pour première mission de travailler sur la création d’ateliers dont le but sera de sensibiliser le corps enseignant, les parents ainsi que d’autres membres de la communauté francophone en C.-B. à l’(in)sécurité linguistique. Le second objectif sera de participer à la création et l’élaboration de solutions pour combattre ce phénomène.
Suzanne Robillard donnera aux jeunes les outils nécessaires pour devenir des experts sur cette thématique qui leur est chère. Ils auront ainsi les clés en main pour interagir et échanger sur ce sujet en toute autonomie.

Afin d’approfondir leurs connaissances et de se perfectionner, ils participeront au Symposium national sur l’(in)sécurité linguistique qui se déroulera à Ottawa les 3 et 4 mai prochain.

Prochaine étape pour notre comité : présenter son premier atelier lors de la SAGA 2019 ! Nous avons hâte de découvrir le résultat de leur travail !

Partage-le!

Reçois notre infolettre