Mai 2017 : Une fin d’année scolaire tout en santé


Le printemps montre le bout de son nez, il n’y a qu’un pas jusqu’à l’été. C’est le moment ou jamais de se préoccuper de sa santé. Les comités École en santé de Gabrielle-Roy à Surrey et André-Piolat à North Vancouver l’ont d’ailleurs bien compris. Ils sont en train de préparer des actions, d’une grande variété thématique, pour que leurs camarades finissent l’année scolaire relaxés, informés et en santé.

À chaque besoins ses actions
À Gabrielle-Roy, Ashton, Radia, Claire, Alex et Sandrine du comité santé ont identifié des problèmes concernant la confiance en soi, l’estime de soi et l’intimidation ou plus particulièrement la cyberintimidation. Pour parer à cela, cinq classes du secondaire vont bénéficier de l’intervention d’un coach de vie qui traitera de ces sujets. Les professeurs, attentifs aux problématiques présentes dans leurs classes, ont été des alliés dans le choix des ateliers à offrir.
Nous planifions également la venue d’une diététicienne pour chasser les idées reçues concernant les régimes et les habitudes alimentaires. À l’approche de l’été, quelques rappels sur le lien entre santé et nutrition seront les bienvenus.

Sport et bonne humeur
À André-Piolat, le sport est à l’honneur. Niusha, Neo et Geneviève du comité santé sont en train de préparer une journée sportive pour célébrer la fin de l’année scolaire et débuter les vacances d’été en pleine forme. Au programme : dodgeball, kin-ball, bataille d’eau et match de volley-ball élèves contre professeurs. Un menu santé sera également proposé aux élèves pour le dîner. Le comité travaille fort, et les élèves sont motivés. Nous avons hâte!

Idées, diversité et santé
Cette année, le projet École en santé aura touché tous les domaines allant de la nutrition au sommeil, en passant par la prévention contre l’intimidation et l’activité physique. Cette grande diversité n’est que le fruit d’un travail d’équipe entre le Conseil jeunesse, notre partenaire RésoSanté Colombie-Britannique, les directions, professeurs et conseillers et bien entendu les comités d’élèves qui ont su cibler les besoins spécifiques à leur école. À défaut de pouvoir changer les habitudes de chaque individu, de l’information a été transmise et les élèves ont eu l’occasion d’être sensibilisés sur des thèmes qui les touchent grandement. Alors longue vie à ce beau projet, et surtout, restons en santé.

Reçois notre infolettre