Voir tous les événements

Parlement jeunesse francophone de la C.-B. (PJFCB)

Où: Victoria Quand: du 17 janvier 2019 au 20 janvier 2019
Âge: 14-25 ans Nombre de participants: 115

 

Le PJFCB, qu’est-ce que c’est ?
Le Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique est une simulation parlementaire qui réunit 115 participants de 14 à 25 ans en provenance des quatre coins de la Colombie-Britannique au sein de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique. Pendant 3 jours, les jeunes sont immergés dans la réalité de la vie politique canadienne.

Alors que les députés et les ministres débattent d’enjeux de société qui touchent directement la jeunesse franco-colombienne, une équipe de journalistes épie attentivement les discussions parlementaires afin de les rapporter au reste de la population via la presse et la radio. Le groupe d’action citoyenne discute des projets de loi, de l’engagement citoyen afin de développer un esprit critique. Tous les participants ont le même objectif : participer au processus démocratique de la Colombie-Britannique.

Tu as des questions ? Contacte Ania, coordinatrice de l’événement, à projets@cjfcb.com.

PJFCB 2019 : appel aux ministres
La période de mise en candidature des ministres du Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique (PJFCB) 2019 est ouverte ! Les inscriptions seront ouverte jusqu’au 30 juillet 2018 afin de permettre au plus de personnes possible de poser leur candidature. As-tu des questions ? N’hésite pas à contacter le cabinet à cabinet@cjfcb.com.

Être ministre c’est:
– Rédiger un projet de loi qui sera débattu en chambre parlementaire
– Respecter les dates limites
– Participer à plusieurs rencontres Skype avec le cabinet avant le parlement
– Avoir un rôle dans la promotion de l’évènement
– Faire un discours d’ouverture et de fermeture
– Interagir et communiquer avec les participants de tous les volets
– Avoir beaucoup de plaisir à débattre ses idées

Besoin d’inspiration? Ton projet pourrait toucher les sujets suivants:
Les enjeux LGBTQ+, l’environnement, les minorités visibles, la francophonie, l’immigration, les premières nations, l’économie, l’appropriation culturelle, le sexisme, les médias, la technologie, les jeunes, etc…

Voici l’exemple d’un ancien projet de loi : Loi concernant le vote obligatoire.

Evénement inclusif
Le CJFCB propose des environnements inclusifs dans le cadre de ses événements.

PJFCB 2018 : le Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique passe le cap des 20 ans avec succès !
La 20e édition du Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique (PJFCB) s’est déroulée du 18 au 21 janvier 2018 à Victoria. Avec plus de 60% de nouveaux participants cette année, tous ont endossé les rôles de cabinet, de députés, de ministres, de participants aux volets médias et action citoyenne. Ils ont appris à communiquer leurs idées à partir de quatre nouveaux projets de loi autour de sujets liées à l’éducation, santé, écologie et immigration.

Consulte le Vademecum 2018 !

Dans le cadre du 20e anniversaire du PJFCB, nous avons eu l’honneur d’accueillir Justin Johnson, président de la Fédération de la jeunesse canadienne-française. Fier métis, Justin Johnson est venu spécialement animer une conférence afin d’inspirer les jeunes sur l’engagement  communautaire et de reconnaitre la fierté de la culture francophone en proposant un modèle d’identification accessible aux jeunes.

Découvre les quatre ministres du PJFCB 2018 !

  • Projet de loi concernant La réforme du rôle parental en Colombie-Britannique, proposé par Bridget Stringer-Holden, Ministre de la Famille.
  • Projet de loi concernant les jeunes et l’alcool, proposé par Mathew McMahon, Ministre de la Santé et Sécurité.
  • Projet de loi concernant l’équité des genres en Colombie Britannique, proposé par Danielle Ruhigisha, Ministre de la Condition des genres
  • Projet de loi concernant l’immigration en Colombie-Britannique, proposé par Moussa Niang  Ministre de l’Immigration et des Réfugiés.

Retrouve les productions du volet médias sur leur blogue.

Pour te donner une idée de la composition du Parlement, le Parlement est composé de 4 volets.
VOLET DÉPUTÉS
Le volet député te donnera l’occasion de :
– débattre des projets de lois en Chambre;
– développer un argumentaire pour faire valoir ta position;
– défendre un point de vue auprès des médias et citoyens;
– participer activement à toutes les sessions parlementaires.

VOLET ACTION CITOYENNE
Le volet Action citoyenne te donnera l’occasion de :
– représenter un organisme/compagnie (ex. ONG);
– participer à des communications orales et écrites pour influencer les prises de décision des députés et ministres;
– travailler avec les médias pour influencer l’opinion publique.

VOLET MÉDIAS
Le volet médias te donnera l’occasion de :
– participer à des conférences de presse;
– organiser des entrevues avec des députés et ministres;
– rédiger des articles journalistes;
– contribuer à la réalisation d’une émission de radio et à la production de vidéos.

VOLET PAGE
Si tu as entre 11 et 13 ans, que tu es résident de Victoria et que tu es intéressé par ce volet, contacte par courriel Bénula Larsen : larsenbenula@gmail.com.
Le volet page te donnera l’occasion de :
– vivre une expérience parlementaire incroyable;
– être présent dans la Chambre des communes lors des débats;
– transmettre les messages entre les députés;
– améliorer ta compréhension du système Parlementaire.

Découvre ton cabinet pour cette XXIe édition!
Présidente : Claudya Leclerc
Vice-presidente : Danielle Amanda
Premier ministre : Moe Younesi
Vice première-ministre : Mayabelle Goers-Duquette
Leader de la Chambre : Marie-Gabrielle Béchard
Représentant médias : Ashton Ramsay
Représentante Action citoyenne : Guadalupe Forcier


Témoignages
Le Conseil jeunesse a été ravi d’accueillir, pour cette édition 2018, sept étudiants en sciences politiques du French Cohort Program à l’Université Simon Fraser. Nous avons souhaité, en collaboration avec le Bureau des affaires francophones et francophiles, poser quelques questions à deux de ces étudiants. Découvre leurs entrevues pour en apprendre plus sur Sophie Clausius et Hamish Clinton, leur expérience parlementaire, leurs motivations et les liens entre cet événement et leurs études.

3 questions posées à Sophie Clausius, étudiante en deuxième année du French Cohort Program (FCP) à l’Université Simon Fraser, participante pour la deuxième fois au Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique (PJFCB).

Bonjour Sophie, peux-tu te présenter, nous parler un peu de ce que tu fais dans la vie, et nous dire pourquoi tu as décidé de participer au Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique ?
Bonjour, je m’appelle Sophie Clausius. J’ai étudié au secondaire en immersion française à North Vancouver. Le français se limitait pour moi à la salle de classe au secondaire et encore, je parlais anglais avec mes camarades.

Après mon secondaire, j’ai étudié une année en cinéma, mais j’avais peur de perdre mon français, alors j’ai décidé de m’inscrire au FCP. Les cours en français du French Cohort Program m’ont beaucoup aidé à m’améliorer, notamment avec la grammaire. Je fais présentement la majeure en science politique, car j’ai un grand intérêt pour ce domaine.

C’est par le FCP que j’ai entendu parler de cet événement. J’ai décidé d’y participer, car c’est une belle occasion de « vivre mes études ».

Quel est ton rôle dans le cadre du Parlement et vois-tu des liens entre ton expérience ici et ce que tu étudies dans le cadre du French Cohort Program ? 
Je fais partie du volet député et mon rôle est de participer aux débats en Chambre. J’étais députée l’année dernière également, j’étais nerveuse lors de ma première participation. Cette année je veux participer encore plus et améliorer ma communication orale.

L’année dernière, dans le cadre de mes cours au sein du French Cohort Program, nous avons eu un cours sur le gouvernement canadien et les procédures gouvernementales. Le lien entre ce cours et le Parlement est très clair et c’est très utile d’avoir eu la théorie et de le vivre concrètement maintenant.

Que penses-tu que ta participation au Parlement jeunesse va pouvoir t’apporter ?
Avant le Parlement jeunesse, je ne savais pas qu’il y avait une telle communauté de francophones en Colombie-Britannique. De voir tous les jeunes de mon âge qui sont passionnés par le français, cela est très enrichissant et je sens que je fais partie de cette communauté ! J’espère plus tard m’orienter vers le droit, pourquoi pas en tant qu’avocate ?

Propos recueillis, le vendredi 19  janvier 2018, dans le cadre du PJFCB.

3 questions posées à Hamish Clinton, étudiant en deuxième année du French Cohort Program (FCP) à l’Université Simon Fraser, participant pour la deuxième fois au Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique (PJFCB).

Bonjour Hamish, peux-tu te présenter, nous parler un peu de ce que tu fais dans la vie, et nous dire pourquoi tu as décidé de participer au Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique ?
Bonjour, je m’appelle Hamish Clinton. J’ai fait mon secondaire en immersion française à l’école Alpha Secondary de Burnaby et nous étions une petite classe. Ma sœur a étudié avant moi en immersion française, et c’est grâce à elle que j’ai pu intégrer le programme. Mes parents ne parlent pas français à la maison, mais ils apprennent avec nous !

J’espère devenir ingénieur, mais je souhaite aussi améliorer mon français, alors pour moi c’était plus simple d’apprendre le français en étant plus jeune. C’est d’ailleurs pour poursuivre mes efforts en français que je me suis inscrit au FCP.

J’avais cette envie de participer au PJFCB, car c’est une opportunité de prendre part à un événement avec des francophones. Le Parlement est une opportunité de pratiquer mon français dans un lieu différent avec des personnes qui viennent de partout.

Quel est ton rôle dans le cadre du Parlement et vois-tu des liens entre ton expérience ici et ce que tu étudies ?
C’est grâce à mes études au sein du French Cohort Program que j’ai entendu parler de cet événement. C’est ma deuxième participation en tant que député, car j’ai beaucoup apprécié mon expérience l’année dernière. Je trouve mon rôle en tant que député très intéressant, le fait de prendre la place des vrais députés te pousse à plus analyser les enjeux.

Mes études au sein du FCP m’aident beaucoup pour la compréhension du langage politique et parlementaire. J’ai acquis cette connaissance du langage et du système parlementaire grâce au programme.

Que penses-tu que tes participations au Parlement jeunesse vont pouvoir t’apporter ?
Je pense que des expériences comme cela sont uniques et ouvrent des portes pour le futur. Elles nous aident beaucoup pour avoir un emploi dans un secteur particulier. J’ai appliqué pour devenir guide parlementaire à Ottawa. Cela est une première étape et j’espère que cela inspirera des personnes après moi à saisir ces opportunités !

Propos recueillis, le vendredi 19  janvier 2018, dans le cadre du PJFCB


Couverture médiatique

Appui
Un grand merci à la sénatrice Mobina Jaffer qui a souligné l’importance du Parlement jeunesse dans sa déclaration, le mercredi 1er mars 2017 au Sénat du Canada.

Partenaires
Nous remercions chaleureusement les partenaires du Parlement jeunesse francophone de la C.-B. 2018.

  

 

 

Print

logoeducacentre1